Sexe nice mere et fille sexe

sexe nice mere et fille sexe

Cette appropriation transformerait les femmes en outils de la production, de la reproduction et de la sexualité et dans des pratiques de reproduction forcée. Freud n'a abordé que très tard, dans ses élaborations théoriques, la sexualité féminine. Freud envisage en effet la sexualité infantile comme ayant le même tronc commun masculin: C'est ce qu'il décrit comme étant la phase phallique de la petite fille. Freud présume à l'origine que l'objet d'amour pour le garçon et la fille sont les mêmes: En effet, les investissements libidinaux s'étayent sur les besoins physiologiques, la recherche du plaisir dépassant ensuite la recherche de satisfaction instinctive.

La mère, qui apporte les soins à cette période de la vie, à travers la tétée fondement du stade oral , l'apprentissage de la propreté fondement du stade anal est donc le premier objet d'amour des enfants des deux sexes. Dans la théorie freudienne, le père, s'il est assez absent à ce stade de la vie psychique infantile -sauf en tant qu'objet rival dans l'amour de la mère-, est également à la source, selon le mythe de Totem et Tabou , des fondements de la civilisation.

Le développement psychique de la petite fille serait donc marqué par une rupture au niveau libidinal, alors que le développement masculin resterait en continuité. Les éléments explicites sont assez contradictoires, il existe plusieurs manières d'envisager comment cette rupture s'organise et pourquoi. Dans sa conception de l' envie du pénis , Freud postule chez la fillette une frustration due à l'absence chez elle de pénis: Freud pense que la fillette ne dispose pas de sensations internes lui permettant d'acquérir la connaissance de son propre sexe: Si bien que si le garçon a un sexe à investir, par lequel rechercher le plaisir, la fillette n'a rien, son plaisir restant infantile, en relation avec la miction et les sensations clitoridiennes.

Le clitoris serait d'ailleurs pour Freud l'équivalent féminin du pénis masculin, dans la continuité de sa conception de la fille comme garçon au sexe tronqué: Selon Freud, l'investissement du clitoris comme lieu de plaisir est signe d'immaturité psychique et sexuelle: Ainsi, le développement de la fillette est conditionné par le changement objectal de la mère au père, mais aussi le changement de zone libidinale privilégiée, du clitoris au vagin.

La fillette se détournerait de sa mère, par dépit et par haine, la considérant comme celle à cause de qui elle ne possède pas de pénis. Cette privation serait une telle blessure narcissique que la fillette refoulerait à ce moment-là l'investissement clitoridien, et donc sa propre sexualité alors masculine, et se tournerait vers le père par défaut.

Jacques André fait remarquer que cette position théorique laisse la fille comme "sans sexe", jusqu'à l'adolescence où Freud situe l'investissement vaginal.

C'est le père en effet qui est maintenant porteur du phallus. A partir de ce moment, Freud envisage trois développements possibles pour femme en devenir:. Or il convient, que comme tous les bons marins elle puisse prendre un jour la mer, en compagnie d'un homme, d'un autre homme que son père.

L'interdit y est moins marqué de ce fait, car elle ne risque pas d'y perdre l'organe, de se le faire couper, ce qui est la crainte du petit mâle, par contre cette angoisse devant le Surmoi prend plutôt la forme de l'angoisse de ne plus être aimée, l'angoisse de la perte de l'amour.

La question de la sexualité féminine a divisé la psychanalyse à partir de à mesure que les femmes jouaient un rôle dans le mouvement psychanalytique [ 10 ].

Si la thèse moniste est soutenue par des femmes psychanalystes, elle fut remise en cause, par d'autres, à partir de , notamment par Mélanie Klein soutenue par Ernest Jones mettant en avant une thèse dualiste et un rapport spécifique des filles à leur mère [ 12 ]. Freud finit par tenir compte de ces remarques à partir de [ 13 ]. Jacques André fait remarquer que la théorie de Freud au sujet de la sexualité féminine est étrangement similaire aux théories sexuelles infantiles inventée par les enfants pour rendre compte de la différence des sexes voir sexualité infantile.

En effet, le texte freudien suit à la lettre ces inventions infantiles, ce qui fait dire à Jacques André: On peut à la suite ajouter qu'il s'agit d'une théorie sexuelle virile car elle prend pour norme le masculin et pour relatif inférieur le féminin, inégalité de considération des êtres humains qui correspond parfaitement aux justifications aristotéliciennes du statut inférieur des femmes dans la société.

On peut aussi faire remarquer l'absence de l'intersubjectivité dans la théorie freudienne: Cette absence d'intersubjectivité est en fait une option épistémologique et politique: Karl Abraham s'interroge sur la théorie freudienne au sujet de la clinique et du traitement des troubles de la sexualité féminine: Karen Horney s'inscrit en contradiction avec la théorie freudienne, en cela qu'elle présume une connaissance inconsciente, innée, de l'existence du vagin, que Freud tient pour ignoré par la fillette.

Elle considère alors la masculinité de la sexualité féminine et l' envie du pénis comme des formations défensives visant à nier l'existence du vagin: Mélanie Klein dans ses théories considère surtout l'internalité plutôt que l'externalité: La genèse de la sexualité pour Klein est totalement différente de celle de Freud, en ceci qu'elle considère que l'originaire sexuel est féminin et non masculin comme le pensait Freud. La fillette se détournerait donc du sein maternel frustrant pour investir le pénis paternel tous deux envisagés comme objets partiels , en un temps beaucoup plus précoce que ne le situe Freud, puisqu'il fait appel à l' oralité.

Le glissement s'opèrerait donc entre sein et pénis d'une part, et bouche et vagin d'autre part. Klein rejoint donc Freud sur un point: C'est donc alors le garçon qui subit une discontinuité dans son développement psychique, devant passer d'un mode libidinal oral et réceptif à un mode phallique et actif, dans un mouvement de pénétration. La sexualité féminine ultérieure, adulte, sera déterminée selon Mélanie Klein par la qualité bonne ou mauvaise du pénis incorporé: L'incorporation du mauvais pénis serait l'explication du masochisme féminin.

Les critiques féministes datent du temps de Freud. Un tel autoritarisme n'a échappé à aucune féministe même si les critiques ne visent pas toujours les mêmes choses. Certaines ont dénoncé l'entreprise de camouflage des exactions sexistes qui a poussé Freud à faire passer les souvenirs de viols pour des fantasmes; beaucoup ont dénoncé la thèse raciale en quoi consiste la conceptualisation des différences entre les sexes en "la" différence et même en une distinction entre un être normal et un être relatif castré.

Le livre noir de la psychanalyse ajoute des critiques quant à la méthodologie et à l'épistémologie de Freud et de ses successeurs. Le féminisme matérialiste considère tout savoir comme situé, c'est-à-dire inséré dans une société aux enjeux politiques entre autres patriarcaux. Samedi dernier, elle a été interpellée par la police pour avoir contribué à la délinquance de mineurs d'âge.

Il a été reproché à Rachel Lenhardt d'avoir accueilli chez elle une fête pour sa fille de 16 ans qui a viré à l'orgie. Une version nu du jeu Twister a notamment été organisée et Rachel Lenhardt a montré des photos pornographiques d'elle aux ados. Elle a également eu des rapports sexuels dans la salle de bain avec un copain de sa fille âgé de 18 ans.

Selon Lehnardt, elle aurait également eu des rapports avec le copain de sa fille. Selon elle, le jeune homme de 16 ans, se serait introduit dans son lit pendant la nuit et l'aurait violée.

Cette affaire a éclaté au grand jour lorsque Rachel Lenhardt a tout raconté à son parrain chez les alcooliques anonymes. Nymphomane, elle n'a pas été condamnée puisque les jeunes présents avaient atteint la majorité sexuelle. Par contre, elle a perdu la garde de ses 5 enfants. Vous avez un charme certain. Une rencontre donne lieu à une belle histoire. Vous craignez la fausse note. Après moult tergiversations, vous prenez enfin une décision par rapport à votre vie sentimentale.

Vous faites une rencontre troublante. Vous élargissez vos contacts sociaux. Vous mettez vos bonnes résolutions en pratique. Vous êtes motivé, mais pour combien de temps?

Vous devrez travailler très tard.

..

Sexe d homme le sexe à Paris

Les inhibiteurs de la recapture de sérotonine sont parfois évoqués comme de possibles facteurs d'hypersensibilité du clitoris et du vagin. Par exemple le Trazodone, un anti-dépresseur connu pour provoquer certains effets indésirables de priapisme chez les hommes.

Dans de rares cas, une malformation artério-veineuse peut également être à l'origine d'un afflux sanguin anormal et discontinu vers les parties génitales [ 8 ] , [ 9 ]. Selon certains féministes [Qui? Cette "colonisation" serait une des facettes de "l'appropriation matérielle" globale des femmes par certains hommes en quoi consiste l'oppression sexiste. Cette appropriation transformerait les femmes en outils de la production, de la reproduction et de la sexualité et dans des pratiques de reproduction forcée.

Freud n'a abordé que très tard, dans ses élaborations théoriques, la sexualité féminine. Freud envisage en effet la sexualité infantile comme ayant le même tronc commun masculin: C'est ce qu'il décrit comme étant la phase phallique de la petite fille.

Freud présume à l'origine que l'objet d'amour pour le garçon et la fille sont les mêmes: En effet, les investissements libidinaux s'étayent sur les besoins physiologiques, la recherche du plaisir dépassant ensuite la recherche de satisfaction instinctive.

La mère, qui apporte les soins à cette période de la vie, à travers la tétée fondement du stade oral , l'apprentissage de la propreté fondement du stade anal est donc le premier objet d'amour des enfants des deux sexes. Dans la théorie freudienne, le père, s'il est assez absent à ce stade de la vie psychique infantile -sauf en tant qu'objet rival dans l'amour de la mère-, est également à la source, selon le mythe de Totem et Tabou , des fondements de la civilisation.

Le développement psychique de la petite fille serait donc marqué par une rupture au niveau libidinal, alors que le développement masculin resterait en continuité. Les éléments explicites sont assez contradictoires, il existe plusieurs manières d'envisager comment cette rupture s'organise et pourquoi.

Dans sa conception de l' envie du pénis , Freud postule chez la fillette une frustration due à l'absence chez elle de pénis: Freud pense que la fillette ne dispose pas de sensations internes lui permettant d'acquérir la connaissance de son propre sexe: Si bien que si le garçon a un sexe à investir, par lequel rechercher le plaisir, la fillette n'a rien, son plaisir restant infantile, en relation avec la miction et les sensations clitoridiennes.

Le clitoris serait d'ailleurs pour Freud l'équivalent féminin du pénis masculin, dans la continuité de sa conception de la fille comme garçon au sexe tronqué: Selon Freud, l'investissement du clitoris comme lieu de plaisir est signe d'immaturité psychique et sexuelle: Ainsi, le développement de la fillette est conditionné par le changement objectal de la mère au père, mais aussi le changement de zone libidinale privilégiée, du clitoris au vagin. La fillette se détournerait de sa mère, par dépit et par haine, la considérant comme celle à cause de qui elle ne possède pas de pénis.

Cette privation serait une telle blessure narcissique que la fillette refoulerait à ce moment-là l'investissement clitoridien, et donc sa propre sexualité alors masculine, et se tournerait vers le père par défaut.

Jacques André fait remarquer que cette position théorique laisse la fille comme "sans sexe", jusqu'à l'adolescence où Freud situe l'investissement vaginal. C'est le père en effet qui est maintenant porteur du phallus. A partir de ce moment, Freud envisage trois développements possibles pour femme en devenir:. Or il convient, que comme tous les bons marins elle puisse prendre un jour la mer, en compagnie d'un homme, d'un autre homme que son père. L'interdit y est moins marqué de ce fait, car elle ne risque pas d'y perdre l'organe, de se le faire couper, ce qui est la crainte du petit mâle, par contre cette angoisse devant le Surmoi prend plutôt la forme de l'angoisse de ne plus être aimée, l'angoisse de la perte de l'amour.

La question de la sexualité féminine a divisé la psychanalyse à partir de à mesure que les femmes jouaient un rôle dans le mouvement psychanalytique [ 10 ].

Si la thèse moniste est soutenue par des femmes psychanalystes, elle fut remise en cause, par d'autres, à partir de , notamment par Mélanie Klein soutenue par Ernest Jones mettant en avant une thèse dualiste et un rapport spécifique des filles à leur mère [ 12 ]. Freud finit par tenir compte de ces remarques à partir de [ 13 ]. Jacques André fait remarquer que la théorie de Freud au sujet de la sexualité féminine est étrangement similaire aux théories sexuelles infantiles inventée par les enfants pour rendre compte de la différence des sexes voir sexualité infantile.

En effet, le texte freudien suit à la lettre ces inventions infantiles, ce qui fait dire à Jacques André: On peut à la suite ajouter qu'il s'agit d'une théorie sexuelle virile car elle prend pour norme le masculin et pour relatif inférieur le féminin, inégalité de considération des êtres humains qui correspond parfaitement aux justifications aristotéliciennes du statut inférieur des femmes dans la société.

On peut aussi faire remarquer l'absence de l'intersubjectivité dans la théorie freudienne: Cette absence d'intersubjectivité est en fait une option épistémologique et politique: Karl Abraham s'interroge sur la théorie freudienne au sujet de la clinique et du traitement des troubles de la sexualité féminine: Karen Horney s'inscrit en contradiction avec la théorie freudienne, en cela qu'elle présume une connaissance inconsciente, innée, de l'existence du vagin, que Freud tient pour ignoré par la fillette.

Elle considère alors la masculinité de la sexualité féminine et l' envie du pénis comme des formations défensives visant à nier l'existence du vagin: Mélanie Klein dans ses théories considère surtout l'internalité plutôt que l'externalité: La genèse de la sexualité pour Klein est totalement différente de celle de Freud, en ceci qu'elle considère que l'originaire sexuel est féminin et non masculin comme le pensait Freud.

La fillette se détournerait donc du sein maternel frustrant pour investir le pénis paternel tous deux envisagés comme objets partiels , en un temps beaucoup plus précoce que ne le situe Freud, puisqu'il fait appel à l' oralité. Le glissement s'opèrerait donc entre sein et pénis d'une part, et bouche et vagin d'autre part. Klein rejoint donc Freud sur un point: C'est donc alors le garçon qui subit une discontinuité dans son développement psychique, devant passer d'un mode libidinal oral et réceptif à un mode phallique et actif, dans un mouvement de pénétration.

La sexualité féminine ultérieure, adulte, sera déterminée selon Mélanie Klein par la qualité bonne ou mauvaise du pénis incorporé: L'incorporation du mauvais pénis serait l'explication du masochisme féminin. Nymphomane, elle n'a pas été condamnée puisque les jeunes présents avaient atteint la majorité sexuelle. Par contre, elle a perdu la garde de ses 5 enfants.

Vous avez un charme certain. Une rencontre donne lieu à une belle histoire. Vous craignez la fausse note. Après moult tergiversations, vous prenez enfin une décision par rapport à votre vie sentimentale. Vous faites une rencontre troublante. Vous élargissez vos contacts sociaux.

Vous mettez vos bonnes résolutions en pratique. Vous êtes motivé, mais pour combien de temps? Vous devrez travailler très tard.

Vous êtes confronté à des personnes qui sont loin de partager vos idées. Pourtant vos échanges sont très enrichissants. Votre plan de table est parfait. Les obligations, assommantes, ne sont pas vraiment bien vécues. Vous prenez des libertés. Il y a des personnes jalouses tout autour de vous, qui guettent le moindre de vos faux pas.

Vous vous en amusez.



sexe nice mere et fille sexe

Ainsi, il semblerait que la dichotomie orgasme vaginal versus orgasme clitoridien soit bien un leurre, qui loin de permettre une meilleure appréhension de la sexualité féminine, ne tend qu'à brouiller les pistes. Le vagin est un organe faiblement innervé et malgré la présence de zones plus sensibles il reste générateur de moins de plaisir. Les études récentes [Quand? D'autres zones sensibles sont parfois évoquées: La zone anale peut être source de plaisirs chez les femmes, que ce soit par caresses, anulingus ou sodomie [réf.

Selon les résultats de la dernière grande enquête sur la sexualité des français [ 6 ] , la sodomie reste une pratique sexuelle minoritaire. Les autres zones du plaisir féminin varient selon les personnes, parmi ces zones on retrouve: Ce syndrome fait que ces femmes éprouvent régulièrement des excitations à point de départ génitales de façon inopinée et nécessitant parfois plusieurs orgasmes pour s'amender [ 7 ].

Une des causes évoquée est la prise ou l'arrêt de certains anti-dépresseurs ou un dérèglement du système nerveux. Les inhibiteurs de la recapture de sérotonine sont parfois évoqués comme de possibles facteurs d'hypersensibilité du clitoris et du vagin.

Par exemple le Trazodone, un anti-dépresseur connu pour provoquer certains effets indésirables de priapisme chez les hommes. Dans de rares cas, une malformation artério-veineuse peut également être à l'origine d'un afflux sanguin anormal et discontinu vers les parties génitales [ 8 ] , [ 9 ]. Selon certains féministes [Qui? Cette "colonisation" serait une des facettes de "l'appropriation matérielle" globale des femmes par certains hommes en quoi consiste l'oppression sexiste.

Cette appropriation transformerait les femmes en outils de la production, de la reproduction et de la sexualité et dans des pratiques de reproduction forcée. Freud n'a abordé que très tard, dans ses élaborations théoriques, la sexualité féminine. Freud envisage en effet la sexualité infantile comme ayant le même tronc commun masculin: C'est ce qu'il décrit comme étant la phase phallique de la petite fille. Freud présume à l'origine que l'objet d'amour pour le garçon et la fille sont les mêmes: En effet, les investissements libidinaux s'étayent sur les besoins physiologiques, la recherche du plaisir dépassant ensuite la recherche de satisfaction instinctive.

La mère, qui apporte les soins à cette période de la vie, à travers la tétée fondement du stade oral , l'apprentissage de la propreté fondement du stade anal est donc le premier objet d'amour des enfants des deux sexes. Dans la théorie freudienne, le père, s'il est assez absent à ce stade de la vie psychique infantile -sauf en tant qu'objet rival dans l'amour de la mère-, est également à la source, selon le mythe de Totem et Tabou , des fondements de la civilisation.

Le développement psychique de la petite fille serait donc marqué par une rupture au niveau libidinal, alors que le développement masculin resterait en continuité.

Les éléments explicites sont assez contradictoires, il existe plusieurs manières d'envisager comment cette rupture s'organise et pourquoi. Dans sa conception de l' envie du pénis , Freud postule chez la fillette une frustration due à l'absence chez elle de pénis: Freud pense que la fillette ne dispose pas de sensations internes lui permettant d'acquérir la connaissance de son propre sexe: Si bien que si le garçon a un sexe à investir, par lequel rechercher le plaisir, la fillette n'a rien, son plaisir restant infantile, en relation avec la miction et les sensations clitoridiennes.

Le clitoris serait d'ailleurs pour Freud l'équivalent féminin du pénis masculin, dans la continuité de sa conception de la fille comme garçon au sexe tronqué: Selon Freud, l'investissement du clitoris comme lieu de plaisir est signe d'immaturité psychique et sexuelle: Ainsi, le développement de la fillette est conditionné par le changement objectal de la mère au père, mais aussi le changement de zone libidinale privilégiée, du clitoris au vagin. La fillette se détournerait de sa mère, par dépit et par haine, la considérant comme celle à cause de qui elle ne possède pas de pénis.

Cette privation serait une telle blessure narcissique que la fillette refoulerait à ce moment-là l'investissement clitoridien, et donc sa propre sexualité alors masculine, et se tournerait vers le père par défaut. Jacques André fait remarquer que cette position théorique laisse la fille comme "sans sexe", jusqu'à l'adolescence où Freud situe l'investissement vaginal.

C'est le père en effet qui est maintenant porteur du phallus. A partir de ce moment, Freud envisage trois développements possibles pour femme en devenir:. Or il convient, que comme tous les bons marins elle puisse prendre un jour la mer, en compagnie d'un homme, d'un autre homme que son père. L'interdit y est moins marqué de ce fait, car elle ne risque pas d'y perdre l'organe, de se le faire couper, ce qui est la crainte du petit mâle, par contre cette angoisse devant le Surmoi prend plutôt la forme de l'angoisse de ne plus être aimée, l'angoisse de la perte de l'amour.

La question de la sexualité féminine a divisé la psychanalyse à partir de à mesure que les femmes jouaient un rôle dans le mouvement psychanalytique [ 10 ]. Si la thèse moniste est soutenue par des femmes psychanalystes, elle fut remise en cause, par d'autres, à partir de , notamment par Mélanie Klein soutenue par Ernest Jones mettant en avant une thèse dualiste et un rapport spécifique des filles à leur mère [ 12 ].

Freud finit par tenir compte de ces remarques à partir de [ 13 ]. Jacques André fait remarquer que la théorie de Freud au sujet de la sexualité féminine est étrangement similaire aux théories sexuelles infantiles inventée par les enfants pour rendre compte de la différence des sexes voir sexualité infantile.

En effet, le texte freudien suit à la lettre ces inventions infantiles, ce qui fait dire à Jacques André: On peut à la suite ajouter qu'il s'agit d'une théorie sexuelle virile car elle prend pour norme le masculin et pour relatif inférieur le féminin, inégalité de considération des êtres humains qui correspond parfaitement aux justifications aristotéliciennes du statut inférieur des femmes dans la société. On peut aussi faire remarquer l'absence de l'intersubjectivité dans la théorie freudienne: Cette absence d'intersubjectivité est en fait une option épistémologique et politique: Karl Abraham s'interroge sur la théorie freudienne au sujet de la clinique et du traitement des troubles de la sexualité féminine: Karen Horney s'inscrit en contradiction avec la théorie freudienne, en cela qu'elle présume une connaissance inconsciente, innée, de l'existence du vagin, que Freud tient pour ignoré par la fillette.

Après moult tergiversations, vous prenez enfin une décision par rapport à votre vie sentimentale. Vous faites une rencontre troublante. Vous élargissez vos contacts sociaux.

Vous mettez vos bonnes résolutions en pratique. Vous êtes motivé, mais pour combien de temps? Vous devrez travailler très tard. Vous êtes confronté à des personnes qui sont loin de partager vos idées. Pourtant vos échanges sont très enrichissants. Votre plan de table est parfait. Les obligations, assommantes, ne sont pas vraiment bien vécues. Vous prenez des libertés. Il y a des personnes jalouses tout autour de vous, qui guettent le moindre de vos faux pas. Vous vous en amusez.

Faits divers Elle accuse le petit ami de sa fille de l'avoir violé pendant la nuit. Dernières dépêches 05h32 belga. Air Belgium opère son premier vol long-courrier au départ de Charleroi mise à jour. Manifestation réprimée au Mali: Taureau Vous craignez la fausse note.

.



Image sexe le sexe de film

  • En pratique, il est largement admis qu'une femme refasse sa vie avec un autre homme à la suite d'une rupture. La fillette se détournerait donc du sein maternel frustrant pour investir le pénis paternel tous deux envisagés comme objets partiels , en un temps beaucoup plus précoce que ne le situe Freud, puisqu'il fait appel à l' oralité.
  • La question de la sexualité féminine a divisé la psychanalyse à partir de à mesure que les femmes jouaient un rôle dans le mouvement psychanalytique [ 10 ]. Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [ comment faire?
  • La sexualité féminine ultérieure, adulte, sera déterminée selon Mélanie Klein par la qualité bonne ou mauvaise du pénis incorporé: Votre aide est la bienvenue!
  • Sexe nice mere et fille sexe

Sexe caméra cachée annonce sexe perpignan


Ceci est toutefois largement accepté dans les milieux échangistes. Dans les années une certaine tolérance aux relations entre femmes s'installe. En fait, il s'agit plus d'une zone diffuse, qui du clitoris en passant par les petites lèvres s'étend jusqu'à l'entrée du vagin. Ainsi, il semblerait que la dichotomie orgasme vaginal versus orgasme clitoridien soit bien un leurre, qui loin de permettre une meilleure appréhension de la sexualité féminine, ne tend qu'à brouiller les pistes.

Le vagin est un organe faiblement innervé et malgré la présence de zones plus sensibles il reste générateur de moins de plaisir. Les études récentes [Quand? D'autres zones sensibles sont parfois évoquées: La zone anale peut être source de plaisirs chez les femmes, que ce soit par caresses, anulingus ou sodomie [réf. Selon les résultats de la dernière grande enquête sur la sexualité des français [ 6 ] , la sodomie reste une pratique sexuelle minoritaire.

Les autres zones du plaisir féminin varient selon les personnes, parmi ces zones on retrouve: Ce syndrome fait que ces femmes éprouvent régulièrement des excitations à point de départ génitales de façon inopinée et nécessitant parfois plusieurs orgasmes pour s'amender [ 7 ]. Une des causes évoquée est la prise ou l'arrêt de certains anti-dépresseurs ou un dérèglement du système nerveux.

Les inhibiteurs de la recapture de sérotonine sont parfois évoqués comme de possibles facteurs d'hypersensibilité du clitoris et du vagin. Par exemple le Trazodone, un anti-dépresseur connu pour provoquer certains effets indésirables de priapisme chez les hommes.

Dans de rares cas, une malformation artério-veineuse peut également être à l'origine d'un afflux sanguin anormal et discontinu vers les parties génitales [ 8 ] , [ 9 ]. Selon certains féministes [Qui? Cette "colonisation" serait une des facettes de "l'appropriation matérielle" globale des femmes par certains hommes en quoi consiste l'oppression sexiste. Cette appropriation transformerait les femmes en outils de la production, de la reproduction et de la sexualité et dans des pratiques de reproduction forcée.

Freud n'a abordé que très tard, dans ses élaborations théoriques, la sexualité féminine. Freud envisage en effet la sexualité infantile comme ayant le même tronc commun masculin: C'est ce qu'il décrit comme étant la phase phallique de la petite fille. Freud présume à l'origine que l'objet d'amour pour le garçon et la fille sont les mêmes: En effet, les investissements libidinaux s'étayent sur les besoins physiologiques, la recherche du plaisir dépassant ensuite la recherche de satisfaction instinctive.

La mère, qui apporte les soins à cette période de la vie, à travers la tétée fondement du stade oral , l'apprentissage de la propreté fondement du stade anal est donc le premier objet d'amour des enfants des deux sexes. Dans la théorie freudienne, le père, s'il est assez absent à ce stade de la vie psychique infantile -sauf en tant qu'objet rival dans l'amour de la mère-, est également à la source, selon le mythe de Totem et Tabou , des fondements de la civilisation.

Le développement psychique de la petite fille serait donc marqué par une rupture au niveau libidinal, alors que le développement masculin resterait en continuité.

Les éléments explicites sont assez contradictoires, il existe plusieurs manières d'envisager comment cette rupture s'organise et pourquoi. Dans sa conception de l' envie du pénis , Freud postule chez la fillette une frustration due à l'absence chez elle de pénis: Freud pense que la fillette ne dispose pas de sensations internes lui permettant d'acquérir la connaissance de son propre sexe: Si bien que si le garçon a un sexe à investir, par lequel rechercher le plaisir, la fillette n'a rien, son plaisir restant infantile, en relation avec la miction et les sensations clitoridiennes.

Le clitoris serait d'ailleurs pour Freud l'équivalent féminin du pénis masculin, dans la continuité de sa conception de la fille comme garçon au sexe tronqué: Selon Freud, l'investissement du clitoris comme lieu de plaisir est signe d'immaturité psychique et sexuelle: Ainsi, le développement de la fillette est conditionné par le changement objectal de la mère au père, mais aussi le changement de zone libidinale privilégiée, du clitoris au vagin.

La fillette se détournerait de sa mère, par dépit et par haine, la considérant comme celle à cause de qui elle ne possède pas de pénis. Cette privation serait une telle blessure narcissique que la fillette refoulerait à ce moment-là l'investissement clitoridien, et donc sa propre sexualité alors masculine, et se tournerait vers le père par défaut. Jacques André fait remarquer que cette position théorique laisse la fille comme "sans sexe", jusqu'à l'adolescence où Freud situe l'investissement vaginal.

C'est le père en effet qui est maintenant porteur du phallus. A partir de ce moment, Freud envisage trois développements possibles pour femme en devenir:. Or il convient, que comme tous les bons marins elle puisse prendre un jour la mer, en compagnie d'un homme, d'un autre homme que son père. L'interdit y est moins marqué de ce fait, car elle ne risque pas d'y perdre l'organe, de se le faire couper, ce qui est la crainte du petit mâle, par contre cette angoisse devant le Surmoi prend plutôt la forme de l'angoisse de ne plus être aimée, l'angoisse de la perte de l'amour.

La question de la sexualité féminine a divisé la psychanalyse à partir de à mesure que les femmes jouaient un rôle dans le mouvement psychanalytique [ 10 ]. Si la thèse moniste est soutenue par des femmes psychanalystes, elle fut remise en cause, par d'autres, à partir de , notamment par Mélanie Klein soutenue par Ernest Jones mettant en avant une thèse dualiste et un rapport spécifique des filles à leur mère [ 12 ]. Freud finit par tenir compte de ces remarques à partir de [ 13 ].

Jacques André fait remarquer que la théorie de Freud au sujet de la sexualité féminine est étrangement similaire aux théories sexuelles infantiles inventée par les enfants pour rendre compte de la différence des sexes voir sexualité infantile. En effet, le texte freudien suit à la lettre ces inventions infantiles, ce qui fait dire à Jacques André: On peut à la suite ajouter qu'il s'agit d'une théorie sexuelle virile car elle prend pour norme le masculin et pour relatif inférieur le féminin, inégalité de considération des êtres humains qui correspond parfaitement aux justifications aristotéliciennes du statut inférieur des femmes dans la société.

On peut aussi faire remarquer l'absence de l'intersubjectivité dans la théorie freudienne: Cette affaire a éclaté au grand jour lorsque Rachel Lenhardt a tout raconté à son parrain chez les alcooliques anonymes. Nymphomane, elle n'a pas été condamnée puisque les jeunes présents avaient atteint la majorité sexuelle. Par contre, elle a perdu la garde de ses 5 enfants. Vous avez un charme certain. Une rencontre donne lieu à une belle histoire.

Vous craignez la fausse note. Après moult tergiversations, vous prenez enfin une décision par rapport à votre vie sentimentale. Vous faites une rencontre troublante. Vous élargissez vos contacts sociaux. Vous mettez vos bonnes résolutions en pratique. Vous êtes motivé, mais pour combien de temps? Vous devrez travailler très tard.

Vous êtes confronté à des personnes qui sont loin de partager vos idées. Pourtant vos échanges sont très enrichissants.

Votre plan de table est parfait. Les obligations, assommantes, ne sont pas vraiment bien vécues. Vous prenez des libertés. Il y a des personnes jalouses tout autour de vous, qui guettent le moindre de vos faux pas.

Flux de sexe sexe pied


C'est le père en effet qui est maintenant porteur du phallus. A partir de ce moment, Freud envisage trois développements possibles pour femme en devenir:. Or il convient, que comme tous les bons marins elle puisse prendre un jour la mer, en compagnie d'un homme, d'un autre homme que son père. L'interdit y est moins marqué de ce fait, car elle ne risque pas d'y perdre l'organe, de se le faire couper, ce qui est la crainte du petit mâle, par contre cette angoisse devant le Surmoi prend plutôt la forme de l'angoisse de ne plus être aimée, l'angoisse de la perte de l'amour.

La question de la sexualité féminine a divisé la psychanalyse à partir de à mesure que les femmes jouaient un rôle dans le mouvement psychanalytique [ 10 ]. Si la thèse moniste est soutenue par des femmes psychanalystes, elle fut remise en cause, par d'autres, à partir de , notamment par Mélanie Klein soutenue par Ernest Jones mettant en avant une thèse dualiste et un rapport spécifique des filles à leur mère [ 12 ].

Freud finit par tenir compte de ces remarques à partir de [ 13 ]. Jacques André fait remarquer que la théorie de Freud au sujet de la sexualité féminine est étrangement similaire aux théories sexuelles infantiles inventée par les enfants pour rendre compte de la différence des sexes voir sexualité infantile. En effet, le texte freudien suit à la lettre ces inventions infantiles, ce qui fait dire à Jacques André: On peut à la suite ajouter qu'il s'agit d'une théorie sexuelle virile car elle prend pour norme le masculin et pour relatif inférieur le féminin, inégalité de considération des êtres humains qui correspond parfaitement aux justifications aristotéliciennes du statut inférieur des femmes dans la société.

On peut aussi faire remarquer l'absence de l'intersubjectivité dans la théorie freudienne: Cette absence d'intersubjectivité est en fait une option épistémologique et politique: Karl Abraham s'interroge sur la théorie freudienne au sujet de la clinique et du traitement des troubles de la sexualité féminine: Karen Horney s'inscrit en contradiction avec la théorie freudienne, en cela qu'elle présume une connaissance inconsciente, innée, de l'existence du vagin, que Freud tient pour ignoré par la fillette.

Elle considère alors la masculinité de la sexualité féminine et l' envie du pénis comme des formations défensives visant à nier l'existence du vagin: Mélanie Klein dans ses théories considère surtout l'internalité plutôt que l'externalité: La genèse de la sexualité pour Klein est totalement différente de celle de Freud, en ceci qu'elle considère que l'originaire sexuel est féminin et non masculin comme le pensait Freud. La fillette se détournerait donc du sein maternel frustrant pour investir le pénis paternel tous deux envisagés comme objets partiels , en un temps beaucoup plus précoce que ne le situe Freud, puisqu'il fait appel à l' oralité.

Le glissement s'opèrerait donc entre sein et pénis d'une part, et bouche et vagin d'autre part. Klein rejoint donc Freud sur un point: C'est donc alors le garçon qui subit une discontinuité dans son développement psychique, devant passer d'un mode libidinal oral et réceptif à un mode phallique et actif, dans un mouvement de pénétration. La sexualité féminine ultérieure, adulte, sera déterminée selon Mélanie Klein par la qualité bonne ou mauvaise du pénis incorporé: L'incorporation du mauvais pénis serait l'explication du masochisme féminin.

Les critiques féministes datent du temps de Freud. Un tel autoritarisme n'a échappé à aucune féministe même si les critiques ne visent pas toujours les mêmes choses. Certaines ont dénoncé l'entreprise de camouflage des exactions sexistes qui a poussé Freud à faire passer les souvenirs de viols pour des fantasmes; beaucoup ont dénoncé la thèse raciale en quoi consiste la conceptualisation des différences entre les sexes en "la" différence et même en une distinction entre un être normal et un être relatif castré.

Le livre noir de la psychanalyse ajoute des critiques quant à la méthodologie et à l'épistémologie de Freud et de ses successeurs. Le féminisme matérialiste considère tout savoir comme situé, c'est-à-dire inséré dans une société aux enjeux politiques entre autres patriarcaux.

La partialité des conclusions des savoirs, et surtout dans les sciences humaines, fait l'objet d'une critique matérialiste depuis plus de 30 ans. Sur le thème particulier de la psychanalyse, il faut se référer aux écrits de Monique Plaza dans ses articles [ 16 ]. Pour les tentatives psychanalytiques de réconciliation de la misogynie psychanalytique et du féminisme différentialiste: D'après, Luce Irigaray , le discours psychanalytique est phallocentré [ 20 ].

Voir phallocentrisme et phallocratie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir sexualité homonymie. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue! Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [ comment faire?

Nathalie Beltzer, La Découverte En effet, dans la perspective freudienne, aucun sujet n'est détenteur d'une pure spécificité mâle ou femelle. En témoignent, si nécessaire, deux articles de et L'essai de Monique Plaza: Notes bibliographiques "Littérature, imaginaire, inconscient".

Sexualité humaine Femme Concept de psychanalyse. Espaces de noms Article Discussion. Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 28 avril à Samedi dernier, elle a été interpellée par la police pour avoir contribué à la délinquance de mineurs d'âge. Il a été reproché à Rachel Lenhardt d'avoir accueilli chez elle une fête pour sa fille de 16 ans qui a viré à l'orgie.

Une version nu du jeu Twister a notamment été organisée et Rachel Lenhardt a montré des photos pornographiques d'elle aux ados. Elle a également eu des rapports sexuels dans la salle de bain avec un copain de sa fille âgé de 18 ans. Selon Lehnardt, elle aurait également eu des rapports avec le copain de sa fille. Selon elle, le jeune homme de 16 ans, se serait introduit dans son lit pendant la nuit et l'aurait violée.

Cette affaire a éclaté au grand jour lorsque Rachel Lenhardt a tout raconté à son parrain chez les alcooliques anonymes. Nymphomane, elle n'a pas été condamnée puisque les jeunes présents avaient atteint la majorité sexuelle. Par contre, elle a perdu la garde de ses 5 enfants. Vous avez un charme certain. Une rencontre donne lieu à une belle histoire. Vous craignez la fausse note. Après moult tergiversations, vous prenez enfin une décision par rapport à votre vie sentimentale.

Vous faites une rencontre troublante. Vous élargissez vos contacts sociaux. Vous mettez vos bonnes résolutions en pratique. Vous êtes motivé, mais pour combien de temps? Vous devrez travailler très tard.